The Ruggiero Mob -Cmlv-

Faction Mafia sur CMLV


    Faction Thread

    Partagez

    Boss Ruggiero
    Admin

    Messages : 234
    Date d'inscription : 09/05/2011

    Faction Thread

    Message  Boss Ruggiero le Mar 10 Mai - 16:33

    Topic original (Sans ces foutus bugs :$ ) : http://gtasamp.meilleurforum.com/t108241-the-ruggiero-mob-en-attente








    F.B.I : Secret files





    FRANK RUGGIERO


    Agence: F.B.I.
    Numéro du dossier traité 183-125845-71641
    Prénom(s): Frank, Richard
    Nom: Ruggiero
    Surnom(s): Frankie le Truand- Frankie Ducks- Frankie Cigars-The Frog
    Date de naissance: 1/04/1958
    Lieu de naissance: Chicago, New Jersey, USA
    Couleur de cheveux: Grisonnant
    Couleur des yeux: Marron
    Taille: 1m76
    Poids: 80kg
    Occupation: N/A

    Adresse actuelle: Milton St. Los Santos, CA
    MO : RACKET, EXTORSION, ASSOCIATION DE MALFAITEURS.

    Etat médical: N/A

    Notes: - Soldier du Chicago Outfit dans les années 90’s.
    -Associé éloigné de Calabrese Connection, partenariat tenu secret entre Vito Scaletti a.k.a « Ace » et Ruggiero.






    JOSEPH BACCALIERI



    Agence : F.B.I.
    Dossier No 173-654789-358
    Date de naissance : 26/04/1970
    Lieu de naissance : Newark, New Jersey, USA
    Nom: Baccalieri
    Prénom: Joseph
    Surnom(s) : Fat Joe- Fat Boy-Fat Man-Crazy Joe-Mad Dog- Big Jee
    Age: 46
    Couleur de cheveux: Brun foncé
    Couleur des yeux : Marron clair
    Taille : 1m82
    Poids : 120Kg
    Occupation : N/A
    Adresse : 1230, Mulberry St. Los Santos, CA
    MO: EXTORSION, VOL DE VOITURE, BRAQUAGE A MAIN ARMEE, TRAFIC DE STUPEFIANTS, POSSESSION D’ARMES ILLEGALES, ASSOCIATION DE MALFAITEURS

    Dossier médical : N/A
    Notes : -Soldat pendant 20 ans dans la Lupertazzi Crime Family. Envoyé à Los Santos pour « affaires ».
    -Eventuel partenariat avec the Chicago Outfit dans les années 1995, principale correspondance avec le dossier ***-******-*** : Frank Ruggiero : Enregistrements audio datant du 17/02/1995.
    -28 arrestations à son actif, depuis l’âge de 10 ans.








    Chicago : Glendale Heights : 24/04/2001 : 19h06
    Blake : (A gauche sur le cliché) : Comme on se retrouve, Ruggiero.
    Ruggiero : Tu peux m’appeler Frankie. Qu’est-ce qui t’amènes en ce jour pluvieux, interrompre ce petit casse croûte merdique que j’viens de payer 20 putains de dollars, hein ?
    Blake : J’vais jouer franc jeu avec toi Ruggiero, j’suis au courant de ce que vous avez planifié, à propos du Gamblers.
    Ruggiero : Okay, okay…Et j’imagine que tu tiens à protéger tes sources, n’est-ce pas mon petit Cartie, uh ?
    Blake : Exact.
    Ruggiero : J’connaissais déjà la réponse, en fait, la véritable question est combien d’heures t’arriveras encore à protéger cette balance, dis moi ? *ricanements, suivi de plusieurs toussotements rauques*
    Blake : C’est moi que ça regarde, j’suis juste venu te prévenir. Je sais que même si tu sais que j’suis au courant, tu lâcheras pas cette affaire, mais j’ai rien à y perdre, contrairement à toi.
    Ruggiero : C’est que tu commences à me connaitre mon pote, dis moi, c’est cette connerie de profiling du suspect à la noix qui t’aide à analyser mes pensées ou alors simplement que tu sois devenu moins con ? Eh !
    *Plusieurs secondes de silence, seuls les bruits de la clientèle du Fast Food se font entendre*
    Blake : Frankie, tu sais quoi ?
    Ruggiero : Dis toujours.
    Blake : Si t’avais pas été une de ses enflures de gangsters, qui n’ont pas une seule reconnaissance pour les gens honnêtes, les bons citoyens comme moi ou tant d’autres, j’crois qu’on se seraient plutôt bien entendu.
    *Quelques secondes de silence, puis un crissement de chaise, Ruggiero se lève, se dirige vers la porte de sortie, l’entre-ouvre*
    Ruggiero : C’est pas déjà le cas, eh ? *On entend le bruit de la porte qui se ferme lentement, suivi de soupirs provenant de Blake*





    Ecoutes du FBI : Conversation entre Frank Ruggiero et Joseph Baccalieri : 15/03/2011: 23h45

    Frank : Ecoutes moi bien Joe, ce qu’on va f-..
    Joseph : Putain, je sais ce qu’on doit faire Frankie, pas besoin de me le répéter.
    Frank : Putain de bordel de merde, tu vas fermer ta gueule quand j’explique ? Je t’ai laissé exposer ta putain de solution au problème, je t’ai écouté, j’ai réfléchis à ta proposition. ET TOI TU ME FAIS CHIER ?! Bordel de merde Joe, laisses moi t’expliquer. Je sais que Los Santos, San Andreas, tout ce coin pourri ça te plait pas. Seulement, tu veux faire quoi ? Chicago : On est baisé par les fédéraux. Dans le Jersey : Au moins une demi-douzaine de gros pontes veulent nos jolies petites têtes empaillées dans leur putain de salon.
    Si j’ai choisi L.S, c’est pas pour rien. C’est dans mes habitudes de faire une décision pareille au hasard, Joe ?
    Joseph : *Quelques secondes de silence* Putain…Non.
    Frank : Okay, tu vois. J’connais un gars là bas, il vient de Chicago aussi. Il bossait pour Westman à l’époque, Ace qu’il s’appelle. Il m’a fourni pas mal d’infos sur la ville, tout ce qu’il faut savoir, tu me suis ?
    Joseph : Vraiment, tout c’qui faut savoir, uh’ ?
    *long silence, perturbé pas de faibles bruits de mouvements sans doute, indéchiffrables.*
    Frank : Okay, tu prends tes bagages, ta bouffe, tes flingues. Dans deux jours, on est à Los Santos mon pote, et crois moi ou non, c’est là bas qu’on va se remplir les poches, mon gros, et qu’on va sortir les deux pieds d’cette merde dans laquelle tu nous as fourré, ahah !


    Joseph Baccalieri (En rouge sur l'image). Equipe du New Jersey==> Clan DeCavalcantes.


    Joseph Baccalieri (En rouge sur l'image). Satin Dolls Club. New Jersey


    [center]
    Joseph Baccalieri (En rouge sur l'image).Clan DeCavalcantes. Newark.


    Frank Ruggiero (En rouge sur l'image); accompagné de son homme de main Arnold Scaletti et l'avocat Lepke Cohen. Aberdeen Street. Chicago.


    [/center]

    Je vais expliquer brièvement ici mes différents buts et objectifs que je tiens à réaliser avec cette FNO, ma vision des choses, ce que je compte améliorer dans le Roleplay mafieu de ce serveur.
    Cette mafia sera une Cosa Nostra américaine, une mafia de type moderne.
    Le roleplay mafieux a bien évolué ces derniers temps sur le serveur, j’ai put m’en rendre compte moi-même, la plupart des factions ayant compris comment fonctionnait une Mafia italo-américaine. Je compte bien sûr adopter le même genre de système hiérarchique, la division de l’organisation en plusieurs « crews », etc…Jusque là, rien de bien nouveau.
    Ce que je compte accentuer avec mon projet, c’est le roleplay mafieux de chacun, développer au maximum les scènes entre mafieux telles que je les vois, en approfondissant l’immersion dans le personnage joué à un degrés plus élevé, c’est pour cela que je n’accepterais que des joueurs matures et ayant une bonne et solide expérience dans le roleplay : Par là, je ne parle pas du niveau, ni des factions joués du joueur, je n’en tiens pas vraiment compte, j’ai mes raisons.
    Je préfère jouer avec un bas-level, ayant une réelle connaissance du roleplay, une vraie immersion dans le personnage, qu’un haut level bourré de fric, avec un roleplay médiocre. Je suis prêt à aider des Rpers de niveau moyen, si ils sont vraiment motivés, prêt à faire des efforts, écouter les conseils, des astuces sur leur manière de jouer.
    Je compte en effet mettre un place un système d’entraide entre les membres officiels (Qui seront plus rares que les associés, car pour devenir un made-man, il faut gagner du respect IC, et ce sur une longue durée) et les membres non-officiels, c'est-à-dire les Associés de l’organisation. Je ne sais pas encore sous quelle forme je vais mettre en place ce système d’aide, mais je le ferais d’une manière ou d’une autre.
    Aussi, je tiens à ce que chaque membre ait son propre RP, qu’il se plaise à décrire au maximum ses actions en rapport avec son personnage, qu’il prenne plaisir à faire des scènes longues et détaillés. C’est ce soucis de détail qui, je pense peut faire la différence dans une scène, je tiens à ce que les membres aient une bonne orthographe, écrivent des phrases lisibles et agréables à lire avec une majuscule et un point : C’est le minimum je pense, faire en sorte que les autres joueurs autour de vous lisent et comprennent d’une façon agréable vos paroles et actions.
    Bien sûr, certains penseront qu’il suffit de faire des longs /me, pour faire bonne impression, mais qui au fond ne veulent pas dire grand-chose et n’ont pas de réel rapport avec leur personnage. Non, je veux des /me, /do qui coincide au mieux avec le character choisi, par exemple des tics fréquents d’un personnage jusqu’à des gestes plus futiles, discrets, moins explicites. J’essaie au mieux d’exprimer ma vision des choses, même si ça peut paraitre difficile à comprendre peut être pour certains, je me comprends, et je sais ce que j’ai à faire pour améliorer le RP de chacun, en tout cas, c’est la seule raison qui me pousse à monter ce projet : Améliorer le Roleplay.
    Et je pense que j’en suis capable, de part mon expérience, et ma vision sur la chose. Je veux que chaque membre et autres Rpers ayant l’occasion de jouer avec nous repartent avec une bonne impression, et un plaisir de jouer accentué.

    Le business sera également un facteur important aussi dans la faction d'une manière ICly, c’est une mafia : Le but principal étant de faire de l’argent. Les associés faisant rentrés de la monnaie et qui auront de multiples connaissances et relations seront bien vus ICly. Seulement, je préfère, je le dis de suite, un joueur qui saura jouer à fond son personnage, qui fera ressortir au mieux la personnalité, le caractère de son personnage, etc… Quitte à moins faire rentrer d'argent, même s'il sera peut être réprimander ICly ou "charrier", on ne confond pas le OOC/IC. J’entrerais plus en détail sur tous ces points en interne sur un forum ou autre, en commençant par donner plusieurs exemples et conseils pouvant aider les prétendants à la faction.
    Pour ce qui est du fonctionnement interne, je ne pense pas qu'il soit utile de râbacher encore une fois les 10 Commandements de la Mafia, la Hiérarchie, etc... On trouve assez de tutoriels plus ou moins bien réussies déjà sur le forum, je promets juste d'adopter le système interne d'une branche de Cosa Nostra moderne, c'est à dire du 21ème siècle.

    Une petite note sur le FairPlay: J’essayerais d’inculquer au maximum certaines bases de FP à mes membres (J’entends là par Officiels et Non-Officiels bien sur), le fait de savoir perdre honorablement dans le roleplay, de jouer les défauts de son personnage, car personne n’incarne un être invincible, il vous faudra donc tenir compte de vos défauts, et de vos qualités aussi bien sur, sans en exagérer sous peine d’être fortement sanctionné.



    Commençons par le langage utilisé en général, lors d’une scène entre mafieux banale : Au café du coin ou sur la terrasse d’un de leurs restaurant fétiche.
    Tout d’abord : Tous ceux qui viennent en commençant avec leur « Salve », « Bene », «Tutto bene », etc…Ce n’est même pas la peine d’y penser une seule seconde, on a largement dépassé ce stade là, même s’il reste des obstinés croyant qu’un italo-américain (mafieux ou pas) dont la famille est en Amérique depuis au moins 5 générations, et qui lui-même n’est surement jamais allé en Italie, parle italien couramment ou quoi que ce soit. Longtemps les Rpers mafia sur le serveur s’en sont servi comme défense quand un flic les arrêtait, ou quand ils parlaient affaires ou je ne sais quoi…Sauf qu’il existe un moyen bien plus réaliste, utilisé souvent IRL : le Mob Speak, je vous laisse deviner en quoi ça consiste, c’est un point que je souhaite accentué dans le roleplay, personnellement j’ai toujours trouvé ça amusant à interpréter dans une conversation, ou bien dans une cabine téléphonique.

    Un exemple de conversation, relation inter-mafiosi, ici entre Frank et un de ses associés du New Jersey: Jimmy.

    James Gurino est assis à une table à quelques mètres de la devanture d’une boutique de souvenirs italienne, lisant un journal local, en plein cœur du New Jersey.
    Frank Ruggiero arrive quelques instants plus tard, marchant en direction de James, un air mystérieux et indéchiffrable sur son visage, rien d’inhabituel en somme. James jeta un coup d’œil par-dessus son journal, apercevant Frank arrivé, dépoussiérant rapidement sa veste en cuir d’un geste des deux mains, puis accueillit l’arrivant d’un signe de tête.
    Frank tapota l’épaule de James à deux reprises, amicalement, lui faisant la bise une fois puis prit place en face de son ami.


    -‘Ey, Frankie. Comment tu vas ?

    -On se laisse aller… *répondit Frank, laissant échapper un léger grognement, fixant James sans dire un mot*
    -Okay, okay. Huh..Sinon, comment vas ton pote, Bacca-..Merde…
    -Baccala, répliqua Frank d’un ton tranchant.
    -Ah, ouais, c’est ça ; ouais…
    -Il va bien, il essaie de maigrir en ce moment, huh-uh… *petit ricannement*
    James sourit légèrement, détournant rapidement son regard sur le ventre de Frank, pour le peu proéminent.
    -Sinon, Jimmy, t’as entendu parler de cette connerie à Brooklyn ? Le connard de Luperta, il a pris le p’tit Jackie sous son aile, j’vais pas y aller par quatre chemins Jim, cette affaire là, ça me fait chier.
    -Ouais, putain, bien sûr que j’en ai entendu parler…Brooks est au courant ?
    Frank incline lentement la tête en signe d’approbation.
    -Mauvaise chose, j’imagine…*Jimmy remue la tête de droite à gauche, réprimant une grimace*
    -Tu l’as dit…Bordel de dieu, j’vais essayer de sauver les meubles, si tu vois ce que j’veux dire, eh.
    -J’te fais confiance Frankie, surtout, fais gaffe à toi. Luperto a beau être un enculé de première, il est pas con. Et comme j’te l’ai dis, il t’a à l’œil, même s’il sait qu’il ne peut rien faire contre toi, pour l’instant…

    -Ouais, c’est ce qu’on verra, tant fais pas Jimmy, tonton Ducks prend les choses en main. *Frank assigne une tape amicale sur la joue de James, un sourire malicieux au coin des lèvres. Il se lève ensuite, repartant comme il était venu, laissant James à sa table, reprenant la lecture de son journal, comme si rien ne s’était passé*



    C’était un exemple assez particulier, le genre de conversation qu’on utilise pour parler d’affaires. Chaque personnage aura ses lieux particuliers de rencontre avec ses associés, amis, etc… En essayant de différencier pour chacun.

    J'approfondirais d'avantage si cette faction est acceptée, car le comportement basique d'un mafieux, ça n'existe pas pour moi. Et je dois dire que c'est ce qui m'a le plus plût dans le roleplay mafieux, cette richesse avant tout, toutes ces possibilités diverses et variées, cette façon qu'on peut avoir à améliorer sans cesse ce type de RP à condition d'avoir la créativité nécessaire dans les scènes de tous les jours.






    Vêtements/Skins ?
    Nous sommes une mafia moderne, j’espère que si vous en êtes arrivé dans votre lecture jusque ici, c’est en ayant compris qu’on s’éloigne largement du cliché donné par le Parrain, enfin je le rappelle, on ne sait jamais… Il y a tout un tas de skins a utilisé dans le jeu, j’en donnerais surement une liste mais le principal est que vous choisissez bien votre skin en fonction de votre personnage, un skin qui donne déjà une idée générale du physique de votre character, que vous pourrez ensuite agrémentée avec d’éventuels /tme, /do…Ou même un skin particulier que vous partagerez aux joueurs avec qui vous RP le plus souvent. Je veux juste donnée comme idée de base qu’un mafieux moderne, en particulier pour la plupart d’une organisation, des hommes de main, ou enforcers, qui seront le plus souvent habillés en survêtements sportifs, ou alors une simple chemise à manche courte type cubaine avec un pantalon ou bien un jean. Après, dans certaines occasions IC, vous verrez qu’il vous sera demander de bien vous habillés, pour un évènement en particulier, il faudra être bien « fringué », mais dans la vie de tous les jours, quand les mafieux se rencontrent au Café du coin, gèrent leurs affaire, etc…Ils sont habillés de façon décontractée, enfin c’est ma vision des choses et c’est ce que je veux instaurer. Il pourra y avoir des exceptions, par exemple (Je suis pas aller chercher très loin, exemple de la série Soprano) : Silvio est un mec classe, complètement fan de Pacino, de ses films comme les Parrain, il fait preuve d’un talent incroyable pour imiter son acteur préféré auprès de ses potes mafieux et se fringue souvent en costard, bien habillé? Ce qui lui attribue une caractéristique particulière dans son roleplay, un attribut direct qui renvoie au personnage qu’il incarne. Si on arrive à comprendre que le stéréotype du mafieux italien tel qu’on le voit souvent dans des films cités n’est vraiment pas évolué, c’est que vous avez compris en partie ce qu’il faut comprendre. Vous remarquerez aussi que j’ai dit que ce personnage Silvio était fan du Parrain, alors que pour la pratique du RP je déconseille ce film, me contredirais-je ? Absolument pas, vous pouvez très bien faire un personnage qui se prend pour un de ses personnages de film (Le joueur pourra se le permettre que s’il est bien placé quand même dans l’organisation, je ne vois pas un homme de main arrivé et se prendre pour Pacino=Illogique), tout ceci c’est IC. Car si je dis de s’inspirer OOC de la trilogie du Parrain, on pratiquera un mauvais RP, c’est certain et ça a été longuement prouvé sur le serveur, je crois.







    Différents supports afin d’améliorer votre Roleplay et votre vision des choses sur la Mafia :


    Les Sopranos : Tout d’abord, cette série quasi-mythique en Amérique, assez peu connue français à ce que j’ai pu voir, est pour moi la meilleure retranscription de la vie des mafieux de tous les jours, très réaliste, du moins pour une adaptation vidéo-ludique. Ca sera à partir de cette série que le roleplay général de la faction s’inspirera en grande partie, et je tiens donc à ce que tous les membres et prétendants à rejoindre la FNO aient vu au moins la saison 1 de la série, au minimum. Si vous n’aimez pas la série, il y a de fortes chances que vous n’aimiez pas notre roleplay, donc je vous conseille de laisser tomber dans ce cas, même si rien ne vous empêche de venir roleplay avec nous lorsqu'on se trouve dans un endroit public type restaurant, café, etc.... Sinon, pour les autres, je pense que vous allez réellement vous « éclater », tant à regarder cette série qu’à reproduire quelques petits trucs issus de celle-ci, et un plus grand plaisir et une réelle envie de jouer votre personnage.

    Références cinématographiques : Les Affranchis, Gotti, Mafia :La Trahison de Gotti, Il était une fois le Bronx, Casino, Donnie Brasco, L’Impasse (Rien à voir avec la Cosa Nostra, mais qui sait, le personnage de Carlito Brigante, brillamment interprété par Pacino, pourra en inspirer certains pour leur character, on sait jamais. Après c’est sûr, avoir une culture générale sur le cinéma, ou même avec certaines oeuvres littéraires ça peut aider dans le roleplay, c’est évident.) ,




      La date/heure actuelle est Sam 15 Déc - 9:15